Des oeuvres d’Aristide Barraud à Gourdon le 11 juillet, pour le Tour de France !

Des terrains du XV de France aux vitrines du Tour de France

Le 11 juillet, le peloton du Tour de France a traversé la ville de Gourdon. Les coureurs qui n’ont pas participé au sprint intermédiaire et le public ont découvert sur les vitrines de la ville les oeuvres en grand format d’Aristide Barraud, ancien rugbyman professionnel devenu photographe, réalisées dans le cadre du projet de recherche-action « Gourdon, centralité hospitalière »

Cette intervention artistique dans l’espace public s’inscrit dans un projet de recherche-action qui associe un sociologue, Renaud Epstein, et un artiste au parcours singulier, Aristide Barraud : ancien joueur de rugby professionnel, vainqueur du Tournoi des Six Nations des moins de 20 ans en 2009, son travail de collage photographique et d’écriture s’expose désormais dans les musées d’art contemporain, du Centre Georges Pompidou au Palais de Tokyo. 

Conduite dans le cadre d’un programme national de recherche sur les petites villes (POPSU Territoires), la recherche-action « Gourdon, centralité hospitalière » vise a mettre en lumière le rôle joué par l’hôpital dans les petites villes d’une part, à interroger l’hospitalité (entendue comme l’accueil de personnes extérieures) dans ces territoires d’autre part. Parallèlement aux enquêtes sociologiques menées par Renaud Epstein, des ateliers photographiques ont été conduits par Aristide Barraud et Claire Baratto avec des soignants de l’hôpital, des résidents de l’Ehpad, des adultes touchés par une déficience mentale, des demandeurs d’asile, des usagers de la bibliothèque et des lycéens de Gourdon, pour mettre en image l’hospitalité . 

En exposant les images produites et les paroles recueillies a l’occasion de ces ateliers, le sociologue
spécialiste des cités de banlieue et le photographe originaire du grand ensemble de Massy ne cherchent pas seulement à mettre en scène leur coup de foudre pour la ville de Gourdon. Plus largement, ils espèrent interpeller les visiteurs et les téléspectateurs sur le sens de l’hospitalité et son importance dans les petites villes, dans un contexte de remise en cause croissante de cette belle valeur. 

Biographies
Aristide Barraud est ancien joueur de rugby professionnel international. Il publie son premier livre en 2017 « Mais ne sombre pas » aux éditions du Seuil. À partir de 2019, il se fait remarquer pour son travail de collage et d’écriture dans les rues de Paris et de banlieue. En 2020 il est choisi par l’artiste JR pour intégrer la première section « Art et image » au sein de l’école Kourtrajme à Montfermeil. Deux ans plus tard, il publie « Bâtiment 5//Courte Vie Pleine » son second livre écrit et illustré aux éditions du Seuil, témoignage de son travail artistique au sein de la destruction du Bâtiment 5 de la Cité des Bosquets à Montfermeil dont il fera aussi un film. En 2023, il investit la Piazza du Centre Pompidou pour son projet
« Ailleurs ? »
Renaud Epstein est professeur de sociologie à Sciences Po Saint-Germain-en-Laye. Spécialiste des questions urbaines et des politiques menées dans les quartiers populaires de banlieues, il a notamment publié Rénovation urbaine, démolition-reconstruction de l’Etat aux Presses de Sciences Po en 2013 et On est bien arrivés. Un tour de France des grands ensembles aux éditions du Nouvel Attila en 2023.
Claire Baratto est illustratrice et ergothérapeute. Elle mène ses projets artistiques en parallèle des expériences humaines qu’elle vit avec ses patients. Ses travaux artistiques et thérapeutiques abordent des thématiques telles que la sublimation du quotidien, l’écart à la norme, la justice occupationnelle… Elle a notamment collaboré avec différents auteurs pour la littérature jeunesse et avec Aristide Barraud pour ses projets « Bâtiment 5 » et « Ailleurs ?».